Alex Lanier : « Il y a encore des trucs à travailler »

Alex Lanier rate la marche pour accéder en finale du simple hommes du tournoi Alpes International U19. L’Espagnol Ernesto Baschwhitz prend le dessus en 3 sets (21-18 23-25 21-19).

Alex Lanier (14 ans) échoue aux portes de la finale du tournoi Alpes International U19 face à l’Espagnol Ernesto Baschwitz, Voiron, le dimanche 19 mai 2019.

« Je pense que j’aurais pu faire mieux »

Après un premier round d’observation dans les premiers échanges, l’Espagnol tête de série n°3 prend rapidement ses distances pour mener 15-9. Alex Lanier tient dans les échanges et revient à 18 partout. Le premier money time est à l’avantage de Baschwitz qui prend le premier set 21-18.

Le deuxième set commence alors dans un corps à corps serré. Le jeune Français de 14 ans montre sa solidité et sa lucidité face à l’Espagnol, de 4 ans son ainé, malgré quelques fautes directes et des fautes de service. Il sauve 2 volants et dans des ultimes passes d’arme déclenche le troisième décisif : il temporise et attaque rapidement dans les échanges pour prendre les derniers points 25-23.

Le dernier et ultime set montre à nouveau un spectacle intense et tendu entre les deux protagonistes. Alex arrive à sortir à la pause avec 3 points d’avance mais il laisse progressivement filer le match sur quelques erreurs que certains qualifieront de jeunesse. À 19 partout Ernesto Baschwitz ne rate pas l’occassion d’atteindre la finale de ce nouveau tournoi après avoi échoué en demi-finale du Spanish Junior International et en quart de finale du Italian Junior.

« Je suis déçu évidemment. Je pense que j’aurais pu faire un peu mieux. Il y a eu des baisses de concentration de ma part où je mène assez finalement et je mets à faire des fautes assez bêtes. » indique Alex après son match.

Un beau parcours avant les championnats de France jeunes

3 sets serrés qui se concluent sur une défaite du Français mais avec une belle performance du haut de ses 14 ans à la veille des championnats de France Jeune qui débuteront le 30 mai 2019.

Alex déclare à ce sujet « Il y a encore des trucs à travailler. J’ai encore de la concentration qui doit être toujours fluide »

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *